L’inspection visuelle des réseaux d’assainissement est un procédé qui permet de déterminer l’état général du système

l’inspection visuelle des réseaux d’assainissement doit être minutieuse et accompagnée […]

AGM TEC Fabricant depuis 2004 et N°1 français en caméras d'inspection

La boutique

Location strictement réservée aux professionnels

l’inspection visuelle des réseaux d’assainissement doit être minutieuse et accompagnée d’une très bonne connaissance des différents ouvrages qui composent un réseau. Connaître la situation de l’ouvrage, son état intérieur, son étanchéité, sa résistance, l’état de son environnement proche et sa géométrie est primordial afin d’établir un diagnostic d’état précis.

Ces inspections ont un objectif bien déterminé :

Celui de déceler immédiatement le moindre problème entravant le bon fonctionnement du réseau. C’est pour cela qu’elles doivent être réalisées selon une démarche bien précise, qu’il est recommandé d’adapter selon les ouvrages concernés. Lorsqu’il s’agit de canalisations ou de branchements, il est nécessaire d’écrire dans cet état des lieux toutes les informations générales pouvant les caractériser ainsi qu’une description de leur état extérieur afin de partir sur de bonnes bases. Ensuite, il faut consigner toutes les anomalies repérées après une observation minutieuse, qu’elles soient de type structurelles, comme des déformations, des dégradations ou des défauts d’assemblages ; géométriques, telles que des variations d’orientation, de trajectoire non voulues ou qui n’étaient pas présentes à l’origine, ainsi que fonctionnelles, donc tout ce qui nuit à l’efficacité du réseau, par exemple les défauts d’étanchéité, les obstructions diverses ou les modifications de profil en long.

En ce qui concerne les regards potentiellement visitables et tout l’équipement dont il est possible d’examiner l’intérieur, la même démarche peut être effectuée à la seule nuance que les anomalies structurelles concernent des éléments différents comme le tampon, la cheminée, les systèmes de réduction… toutes les composantes intervenant dans le bon fonctionnement du réseau doivent être examinées.

Les méthodes d’inspection visuelles sont multiples et doivent être adaptées aux types des ouvrages.

L’examen visuel direct est le plus répandu et peut être effectué par des techniciens spécialisés qui sauront respecter les normes de sécurité et d’hygiène. Ils seront également capables d’entrer dans les ouvrages et les regards inaccessibles depuis l’extérieur pour les observer minutieusement, mais aussi d’observer depuis la surface les boîtes d’inspection et regards visitables qui sont simples d’accès de part leur conception, dans un souci de facilitation de la maintenance. Lorsque l’examen direct n’est pas possible, il est nécessaire d’avoir recours à des outils high-tech comme des caméras de télévision, qui permettront de pouvoir pénétrer au cœur même des canalisations de branchement et autres réseaux non visitables afin de déceler les dysfonctionnements internes.

Il est conseillé de suivre un mode opératoire bien déterminé afin d’exécuter ces inspections visuelles.

Il est bon de commencer par assécher le réseau d’assainissement pour faire un nettoyage préalable complet, que l’on appelle un curage, ciblant entre autres l’élimination des résidus encombrants. Ensuite, il faut remettre le réseau en activité en déversant l’eau en amont des tronçons.

AGM TEC: 05 61 42 90 63

Les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Vous préférez acquérir votre propre caméra d’inspection de canalisations ?

La location de caméras d’inspection de canalisations est une solution économiquement avantageuse pour les professionnels ayant besoin d’une caméra de manière ponctuelle. Pour toute utilisation plus récurrente, l’achat est une solution plus adaptée et largement rentabilisée sur le long terme. Pour l’acquisition d’une caméra, Il existe des solutions de financement sous forme de LLD via notre partenaire Grenke ou votre banque, ainsi que la possibilité de régler en deux fois par chèque.

Deuxième point important : notre matériel est évolutif. Vous pouvez acquérir un modèle basique et ensuite le faire évoluer avec différentes options que nous proposons : caméra avec sonde 512Hz intégrée, compteur métrique (odomètre), localisateur de sonde, caméra avec technologie fil d’eau…

Enfin, nous offrons à nos clients la possibilité de louer le matériel sur une journée afin de le tester en vue d’un éventuel achat. Si l’essai est concluant, nous déduirons les frais de location de la facture d’achat.

N’hésitez pas à nous consulter si vous souhaitez comparer les deux alternatives pour voir quelle solution est la plus adaptée à votre utilisation.

Nous contacter Vous souhaitez avoir plus d'informations sur nos produits ou sur les démarches à suivre pour louer une de nos caméras ? Alors, n'hésitez pas à nous contacter : 05 61 42 90 63